Chiche!

©le15ter

©le15ter

Je sais que j’ai déjà dit que les recettes de cuisine ne seraient pas légion sur ce blog mais j’ai aussi promis de ne rien vraiment respecter donc, aujourd’hui, une recette où il est question de pois chiches… (heu oui, c’est pour ça le titre! je sais, c’était facile…)

Ce n’est pas vraiment une recette à proprement parler parce que c’est typiquement le genre de préparation que je fais toujours sans rien peser ni calculer, juste au feeling en fonction de ce qu’il y a dans les placards, le frigo et mon humeur. C’est une des choses que je préfère dans la cuisine : improviser. Ça marche particulièrement bien pour les sauces (ça peut rater aussi, il faut l’accepter) et pour les petites préparations apéritives. Je me souviens que lorsque j’étais enfant et que je traînais dans les tabliers de ma grand-mère pendant qu’elle préparait des plats mijotés pour le repas familial du samedi midi, je m’énervais de ne pas pouvoir noter parfaitement la recette car les quantités étaient toujours : « une poignée de », « une pincée de », « une rasade de », « un peu de ». Quand on n’a jamais cuisiné c’est très frustrant et incompréhensible. Par contre, dès que l’on a pris le pli, c’est un bonheur car il faut être créatif, imaginer le goût et la texture en fonction des ingrédients et des quantités. Le résultat est d’ailleurs souvent inattendu et miraculeux.

©le15ter

©le15ter

La cuisine c’est de l’alchimie ! Par contre, cela est problématique pour la pâtisserie car il faut bien avouer que les approximations et les inspirations subites ne font pas bon ménage avec la chimie pâtissière. Dans ma famille pourtant, on n’hésite pas à tenter des expériences : je n’ai jamais vu ma mère utiliser les vraies quantités de sucre et de beurre pour un gâteau et pourtant nous avons eu des réussites mémorables (des ratages aussi, bien-sûr).

Tout ça pour en arriver aux pois chiches, vous avouerez que je sais noyer le poisson ! Assurément, l’houmous est devenu la préparation à la mode pour les apéros (mais je trouve ça sympa aussi pour les plateaux-télé du dimanche soir et même pour les lunch-box du lundi midi), il y a donc plein de recettes partout, je vous donne la mienne, approximative évidemment.

L’houmous du 15ter 

Ingrédients : 1 boîte de 400g de pois chiches que l’on rince et égoutte / 2 gousses d’ail (plus ou moins grosses en fonction de vos goûts) / un peu d’huile d’olive (environ 4 cuillères à soupe) / un peu de yaourt à la grecque, de fromage blanc ou de crème fraîche ou liquide selon les goûts (environ 50g) / 2 grosses cuillères à soupe de tahin (c’est de la purée de sésame que l’on trouve facilement dans les magasins bio, environ 50g donc) / le jus d’1/2 citron environ / 1 cuillère à café de cumin en poudre / sel.

©le15ter

©le15ter

Préparation : tout mettre dans le bol d’un robot mixer ou, comme moi, dans un récipient adapté et utiliser un pied mixer. Peu importe, l’important est de tout bien mélanger, amalgamer et réduire en purée. Ensuite on goûte et on adapte. Si le mélange est trop épais, rajouter au choix : du jus de citron, du yaourt ou de l’huile (un peu des trois si vous hésitez), si le mélange est trop fade, rajouter au choix : du cumin, du sel ou du citron (les trois c’est possible aussi). Bien mélanger et tadaaa ! c’est fini. Mettre quand même au frais avant de servir avec des toasts de pain grillé ou du pain pita (ou toute autre idée ressemblant à un support et ayant vaguement la consistance du pain).

 Vivement l’apéro !

©le15ter

©le15ter

Pour en savoir plus :
Heu… bah là je ne vois pas, je ne vais pas vous donner la liste des supermarchés!
This entry was posted in Dans l'assiette, New and tagged , , , . Bookmark the permalink.

One Response to Chiche!

  1. la soeurette says:

    Ton houmous est tou-jours particulièrement réussi … hummm !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *