Escapade

Chantilly © le15ter

Chantilly © le15ter

Il y a quelques jours (semaines… oh mince, c’était il y a plus d’un mois en fait !), Delphine et moi sommes parties faire notre escapade culturelle annuelle : musées, expositions, sites historiques. L’occasion de découvrir des lieux en France qu’on ne connaissait pas ou des merveilles que l’on souhaitait revoir… (on avait projeté une virée européenne, mais… bon, le budget, tout ça, tout ça). Juste pour vous donner envie, voici quelques bribes de cette balade en région parisienne…

Senlis. Un arrêt sur la route pour visiter l’une des grandes cathédrales gothiques. La ville de Senlis était très très calme hors saison mais assez charmante dans son genre. La cathédrale moins impressionnante de l’extérieur que celle de Beauvais (dont il ne reste pourtant que le chœur) mais c’est un bel ouvrage qu’il faut aussi voir du côté nord. La mousse verdâtre, les pierres vieillies, les découpes des sculptures s’entremêlent joliment dans un esprit très romantique (au sens premier du terme).

Senlis façade sud © le15ter

Senlis façade sud © le15ter

Senlis façade nord, © le15ter

Senlis façade nord, © le15ter

Chantilly. C’est décidément toujours une bonne idée d’aller à Chantilly. Le château et les collections du duc d’Aumale sont des merveilles. Et cette fois, il y avait de l’eau dans les douves (mon premier voyage s’était déroulé en plein cœur d’un hiver assez froid) pour permettre un jeu de reflets de l’architecture et de la végétation du très beau parc. Le leg du duc d’Aumale interdit de sortir la moindre œuvre du château (pas de prêt) et de présenter les collections selon une autre vision que la sienne (on y voit un accrochage très XIXe). C’est une contrainte mais aussi une partie du charme du lieu : ce que vous voyez là-bas, vous ne le verrez nulle par ailleurs. Et nous avons donc apprécié les collections du château mais aussi la présentation temporaire à l’Orangerie sur Fra Angelico, Botticelli, les chefs d’œuvres retrouvés.

Chantilly © le15ter

Chantilly © le15ter

Chantilly © le15ter

Chantilly © le15ter

AfficheFraAngelico-17Royaumont. Le mardi tout est fermé. Sauf les monuments historiques et l’abbaye de Royaumont n’était pas dans notre programme mais mérite carrément le détour pourtant. Visite matinale, calme et sereine, parfaite pour ce lieu de recueillement. Les vestiges de l’église impressionnent, les salles bien conservées du cloître résonnent. C’est d’une beauté sobre mais touchante.

Royaumont © le15ter

Royaumont © le15ter

Royaumont © le15ter

Royaumont © le15ter

Royaumont © le15ter

Royaumont © le15ter

Saint-Germain-en-Laye. Le souvenir d’un exposé et de vagues réminiscences de la vie de Louis XIV nous ont poussées à Saint-Germain-en-Laye. Dommage que le château et son musée soient clos le mardi. Mais la promenade dans les impressionnants jardins est plaisante, même par temps gris. Et à Saint-Germain-en-Laye on trouve aussi le musée départemental Maurice Denis. Une visite un peu décevante car le lieu est un poil vide, sans mobilier ou objets et ne conserve que des œuvres, souvent assez mal éclairées. Dommage que cette demeure ait un peu perdu de son charme.

Château de Saint-Germain-en-Laye © le15ter

Château de Saint-Germain-en-Laye © le15ter

Parc de Saint-Germain-en-Laye © le15ter

Parc de Saint-Germain-en-Laye © le15ter

Musée départemental Maurice Denis © le15ter

Musée départemental Maurice Denis © le15ter

Hokusai. Un coup de RER et nous sommes à Paris. J’avoue avoir pas mal insisté pour cette rapide évasion car je devais voir cette exposition professionnellement parlant. Mais ce fut aussi un plaisir de découvrir la richesse et la vivacité du travail de cet artiste japonais aux noms multiples. 500 œuvres sont présentées, livres ou feuilles indépendantes, peintures sur soie ou gravures sur papier, elles livrent toutes une vision raffinée du Japon du XIXe siècle et donnent à voir l’incroyable inventivité de l’artiste.

 hokusai

Hokusaï, Longue vue, Série : Sept Manies des jeunes femmes sans élégance, Ère Kyōwa (1801-1804), coll. particulière.

Hokusaï, Longue vue, Série : Sept Manies des jeunes femmes sans élégance, Ère Kyōwa (1801-1804), coll. particulière.

La Malmaison. Aaah Joséphine, Napoléon, impossible de faire l’impasse sur le couple impérial. Depuis le temps que je voulais voir ce lieu. Ambiance surannée et fastueuse au programme, dans cette demeure à taille humaine où l’impératrice aimait séjourner. Il reste beaucoup du décor d’origine et pas mal de mobilier pour comprendre le style et l’apparat des lieux. Et le parc est charmant bien que moins attrayant sous un ciel gris.

La Malmaison © le15ter

La Malmaison © le15ter

La Malmaison © le15ter

La Malmaison © le15ter

Et une excursion ne serait rien sans des restos sympas. Bonne pioche pour cette fois.

Le Bouchon Gourmand, 22 rue du connétable à Chantilly. Peu de choix le lundi soir mais ce restaurant-brasserie ne nous a pas déçues. On y mange bien, la déco est sympa, le service efficace. Bon rapport qualité-prix pour un soir.

Au Ballon rouge, 2 rue de la procession à Saint Germain-en-Laye : un bistrot sympa et dynamique. Un choix réduit mais des plats réconfortants et servis rapidement. Avec un verre de vin c’est mieux. C’est propre et punchy et on y trouve des habitués (très bon point) qui aiment y trainer.

L’Esperanto, 26 rue du docteur Zamenhof  à Rueil-Malmaison : un autre bistrot super. L’ambiance est clairement plus broc et bohème. La cuisine succulente, le patron affable et on y croise aussi beaucoup d’habitués. A conseiller.

Pour en savoir plus :
 
L’exposition de Chantilly.
 Nous avons aussi testé deux chambres d’hôtes très sympas bien que différentes dans leurs genres.
Le Brame, près de Chantilly. Dans un hameau entre Senlis et Chantilly. Un accueil super chaleureux dans des chambres tout justes rénovées. Vraiment chouette.
Et La Villa La Riante, au Vésinet. Un très bel hôtel particulier au pied de la gare de RER. On y est bien reçu et les chambres sont confortables.
This entry was posted in Au balcon and tagged , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to Escapade

  1. L'Espéranto says:

    Bonjour.
    Je viens de tomber par hasard sur votre site et je tenais à vous remerciez pour votre commentaire sur mon petit bistrot. Avec plaisir pour vous revoir si vous passez à nouveau dans la région.
    Bien à vous.
    Jean charles reiss

    • la fille du 15ter says:

      Mais avec plaisir! Et il est fort possible que je conseille aussi à mes amis de passage un détour par votre bistrot, tellement sympa!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *