Frida crash test

 

© le15ter

Comme beaucoup je suis admirative des réalisations de Lisa de Make my lemonade. Alors évidemment que j’ai eu envie de tenter les patrons Wear lemonade. Patrons qui sont quand même ultra simples et en même temps, les formes un peu rétro, sont très très chouettes.

Première tentative avec la robe Frida. J’ai choisi de travailler à partir de la version en pdf. C’est, comme toujours, long à reconstituer mais je crois franchement qu’on peut se passer du patron pour la partie jupe qui n’est constituée que de grands rectangles. A vrai dire, j’ai découpé le morceau mais ne m’en suis presque pas servie au moment de la découpe (j’ai juste posé le papier sur mon tissu pour mesurer la hauteur et c’est tout).

La méthode de construction est très simple et la vidéo sur le site remplace efficacement un livret d’explications.

© le15ter

© le15ter

© le15ter

J’ai choisi de tester la robe dans ma taille (44) bien qu’elle me semblait vraiment très large et j’ai respecté presque tout dans le montage. Sauf que j’avais un coupon trop petit (2m au lieu des 3m nécessaires), j’ai donc réduit l’ampleur de la jupe de quelques centimètres (en gardant quand même la totalité de ma laize : 150cm), je n’ai pas fait de manches ni de ceinture. Les emmanchures sont donc juste terminées par un ourlet très petit.

© le15ter

© le15ter

Cette version test est très réussie. J’aime assez le tissu vichy que j’ai choisi car il est léger mais avec un peu de tenue, et pas trop transparent grâce aux plis (je porte quand même un fond de robe lorsque je la porte en ville, mais à la mer, ce n’est absolument pas nécessaire). J’adore aussi l’ampleur de la robe, parfaite lors des jours de forte chaleur (mais attention aux coups de vent), et les poches (que j’ai privilégié aux manches, c’était les unes ou les autres).

Je pense quand même apporter quelques modifications pour la prochaine version.

  1. Descendre un peu la taille car à cette hauteur, je ne peux pas ceinturer la robe, les plis arrivent trop haut, légèrement au-dessus de ma taille naturelle qui est pourtant assez haute.
  2. Finir le col par un ourlet simple ou un biais ou doubler complètement le haut. Je ne suis décidément par fan des parmentures qui donnent un aspect très propre mais qui ne tiennent jamais totalement bien en place (il faut faire attention à chaque fois qu’on enfile le vêtement, ce n’est pas pour moi !).
  3. Tenter la version avec le col ouvert devant et l’ajout de manches.
  4. Sans doute resserrer un peu la taille soit par des pinces, soit en choisissant une taille inférieure.
  5. Réduire un peu le volume des plis en réduisant la largeur et/ou en plaçant plus de plis devant et moins sur les côtés.

En réalité, je pense qu’il y aura plusieurs autres versions. Et je pense aussi que je vais pouvoir la combiner avec d’autres patrons… Il y a clairement matière à réflexion !

Pour en savoir plus :

Le patron Frida de Wear Lemonade.

Le tissu vichy vient de chez Delacroix frère et sœur, rue Mercoeur à Nantes (et il était en solde !!!)

This entry was posted in Dans l'atelier, New and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

4 Responses to Frida crash test

  1. Lilou says:

    C’est très très chouette ! J’ai hâte de la voir en vrai !

  2. Lauriane says:

    Bonjour, y’aurait-il un endroit où je pourrais trouver les dimensions des rectangles de la jupe pour la robe Frida ? J’ai le patron PDF mais je n’ai pas vraiment envie d’imprimer 25 feuilles pour connaître les dimensions des rectangles. Merci !

    • la fille du 15ter says:

      Bonjour Lauriane,
      Il faudrait que je mesure mon patron (je vais essayer de le chercher dans mes cartons) parce que je ne crois pas que les dimensions soient disponibles sans acheter le livret. Cependant, mon avis est que les dimensions prévues sont quand même un peu trop grandes (l’ampleur de la jupe peut ne pas être toujours pratique dans la vie quotidienne). Pour ma deuxième version j’ai simplement pris deux rectangles de la largeur de mon tissu qui je crois était en 115cm de large. Et c’était largement suffisant. Je crois que le plus simple est de mesurer une jupe que tu aimes pour trouver les dimensions qui te conviennent en largeur et en hauteur. Comme la jupe est froncée pour correspondre au haut, tout est possible en fait. Et la hauteur se fixe à la fin, au moment de l’essayage : là encore, étant donné les fronces et l’ampleur, je trouve qu’une certaine longueur est nécessaire pour être à l’aise. J’espère que ça t’aidera déjà un peu en attendant que je retrouve mon patron. Bonne couture!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *