Laisse les gondoles…

©le15ter

©le15ter

… où elles sont et mange des vongole ! Je sais, ce n’est pas brillant…(hum! reprenons, donc).  Un rapide article culinaire parce qu’il faut parfois saisir les opportunités. La semaine dernière, on me propose une barquette de palourdes ramassées la veille au passage du Gois. S’il m’arrive d’aller moi-même ramasser des palourdes, je suis loin d’être assidue à la pêche, par contre, je n’ai rien contre l’idée de profiter de la pêche des autres !

Evidemment j’ai dit oui à l’offre coquillère et j’ai offert en échange de cuisiner des spaghetti alle vongole. En Italie, c’est le nom de leurs palourdes qui ressemblent aux nôtres mais sont plus fines. Peu importe, les palourdes hyper fraîches du Gois sont parfaites pour la recette, que je fais à mon idée, c’est-à-dire pas tout à fait respectueuse de la tradition, je l’avoue. Par exemple, j’y ajoute de la tomate (je les ai mangé comme cela une fois à Naples, souvenirs, souvenirs), alors que d’ordinaire on se contente des herbes et de l’ail.

©le15ter

©le15ter

Les Spaghetti alle vongole du 15ter :

Ingrédients pour 4 personnes :

500g de spaghetti (c’est un plat unique chez moi) / 2 kg de palourdes (dégorgées et bien lavées, elles doivent avoir rejeté leur sable) / 2 petites tomates / 2 gousses d’ail / un petit bouquet de persil et 3 belles branches de basilic / 4 cuillères à soupe d’huile d’olive / un petit verre de vin blanc / sel, poivre.

©le15ter

©le15ter

Préparation :

1. Hacher les herbes et les gousses d’ail plus ou moins finement selon les goûts. Détailler les tomates en petits dés (personnellement, je laisse la peau).

2. Mettre à chauffer un grand volume d’eau salée. Dès que l’eau bout, commencer la cuisson des pâtes mais ne les laisser que 5 minutes.

3. Pendant ce temps, mettre à chauffer l’ail avec l’huile d’olive, puis ajouter les herbes et les tomates, poivrer. Laisser le jus des tomates s’évaporer et ajouter le vin blanc. Laisser réduire juste un peu, ajouter presque aussitôt les palourdes et mélanger.

©le15ter

©le15ter

4. Egoutter les pâtes qui doivent être al dente et les remettre dans le grand faitout utilisé pour leur cuisson.

5. Remuer une ou deux fois les palourdes. Dès qu’elles sont toutes ouvertes, verser la totalité sur les pâtes et remettre sur le feu quelques instants en mélangeant bien les pâtes, les palourdes et leur sauce (si vous avez des coquilles fragiles et des résidus sableux dans la sauce, il faut au préalable filtrer le jus avant de le verser sur les pâtes). Servir aussitôt.

©le15ter

©le15ter

Simple et délicieux !

Pour en savoir plus :
 
Le passage du Gois, pour ceux qui ne connaissent pas ce site étonnant qui relie Noirmoutier  à la terre ferme par une route qui disparaît à chaque marée haute.
This entry was posted in Dans l'assiette, New and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to Laisse les gondoles…

  1. la soeurette says:

    Testé personnellement … et approuvé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *