Le Risotto de la flemme

©le15ter

©le15ter

Ok. Quelques contraintes professionnelles (oh joie du travail ramené à la maison!) et des délais à respecter m’empêchent de finaliser pleins d’idées et d’écrire quelques articles indubitablement d’une grande utilité (au moins pour la vie de ce blog). Donc en attendant des jours meilleurs (ça arrive bientôt normalement), je vous livre une nouvelle recette dont le titre dit tout. Et, les puristes du risotto ne la liront pas (oust !).

 Le risotto (de la flemme) du 15ter

aux crevettes et aux pétoncles

Ingrédients (les quantités sont à évaluer en fonction du nombre de parts souhaitées)

©le15ter

©le15ter

Du riz rond / un saladier de bouillon de crustacés (dans mon cas, des têtes de langoustines qui ont été décortiquées crues, puis colorées dans de l’huile chaude avant d’être flambées et de mijoter dans un grand volume d’eau pendant 20 minutes, tout cela congelé dans des bacs à glaçons pour les jours paresseux !) / quelques pétoncles aux tomates confites surgelées (Picard) / de grosses crevettes surgelées / quelques filaments de safran / 1 oignon (ou comme moi, une poignée d’oignon émincé surgelé, Picard encore) / quelques cuillères à soupe d’huile d’olive / un petit morceau de beurre / facultatif : une poignée de parmesan râpé.

 Préparation

©le15ter

©le15ter

©le15ter

©le15ter

©le15ter

©le15ter

©le15ter

©le15ter

©le15ter

©le15ter

–       Faire décongeler le bouillon au micro-onde et en profiter pour le faire chauffer. Pas besoin de le maintenir au chaud par la suite.

 –       Faire revenir l’oignon émincé dans 3 cuillères à soupe d’huile d’olive. Lorsqu’il est translucide ajouter le riz et bien mélanger pour que le riz deviennent aussi translucide (le principe c’est que chaque grain soit bien enduit d’huile).

–       Ajouter 2 louches du bouillon aux crustacés, mélanger, couvrir. Là, il faut surveiller attentivement pendant les 7 premières minutes car le riz absorbe vite le liquide. Le tout doit mijoter doucement mais ne jamais attacher au fond du faitout. A chaque fois que l’on soulève le couvercle on vérifie bien la consistance, on mélange et éventuellement on ajoute une louche de liquide. Glisser aussi quelques filaments de safran dans la préparation en cours.

–       Au bout de 10 minutes on peut être plus zen. En profiter pour faire revenir les crevettes et les pétoncles dans une poêle avec 2 cuillères à soupe d’huile d’olive. Les laisser colorer (les plus courageux peuvent les faire flamber).

 –       Goûter le riz et arrêter la cuisson en fonction des goûts (al dente ou plus crémeux). Mettre une dernière petite louche de bouillon, mélanger. Ajouter un morceau de beurre et bien mélanger. C’est le moment d’ajouter éventuellement un peu de parmesan (je n’en avais pas). Puis mélanger les crevettes et les pétoncles au riz. Saler, poivrer. Servir aussitôt.

©le15ter

©le15ter

Mais on peut aussi en faire plus et le mettre dans une lunch box. C’est évidemment moins bon réchauffé mais c’est toujours mieux que le plat préparé sous-vide acheté au supermarché (et ça peut épater vos collègues s’ils ne font jamais de risotto eux-mêmes, ça n’épate pas les miens qui sont de bons cuisiniers mais ça les tente parfois).

This entry was posted in Dans l'assiette, New and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to Le Risotto de la flemme

  1. la soeurette says:

    Tes photos sont supers, ça donne envie de se faire un risotto – même celui de la flemme qui tue – !!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *