Oh, des merveilles!

©le15ter

©le15ter

Et donc hier il y avait la Braderie à Nantes. Je n’y vais jamais car je déteste fouiller dans les vêtements chiffonnés et en boule (et dont les étiquettes sont intimement entremêlées), jouer des coudes (pour voir le fond d’un carton…vide), faire attention à mon sac, piétiner derrière les poussettes (tout terrain), entendre les enfants pleurer, les parents grogner, les vendeuses soupirer, essayer des chaussures au milieu de la rue (mouillée parce qu’il a forcément plu) et finalement rentrer avec rien ou un truc inutile ou abîmé (cf le problème des étiquettes et des vêtements chiffonnés).

©le15ter

©le15ter

Par contre j’aime bien écouter les camelots vendre des objets tellement ingénieux que leur usage est inutile. Franchement, je trouve assez incroyable qu’il existe encore ce genre de métier qui doit remonter à l’Antiquité ou au Moyen-Âge et le fait que ces camelots aient maintenant des petits micro-casques ne change rien à leur art oratoire.

Bref. Hier je suis quand même allée faire une tour à cette fameuse Braderie, par désœuvrement (vraiment! je n’aurais donc pas d’occupations suffisantes actuellement!) et par besoin de trouver une paire de chaussures si possible noires, de bonne qualité et à moins de 50€ (arrgh, je sais que c’est presque mission impossible).

©le15ter

©le15ter

Donc j’ai arpenté les rues en évitant celles où il y avait le plus de monde (et le plus de boutiques, c’est stupide mais je ne sais pas faire autrement). Et tadaaa : mission accomplie, j’ai trouvé des chaussures à 49€. Mais comme je ne vois pas vraiment d’intérêt à vous montrer ces chaussures, je vous montre juste les autres merveilles trouvées vendredi soir (et oui, pour les petits malins, la Braderie commençait vendredi et dans les boutiques il n’y avait pas trop de monde) dans le joli magasin Inspirations.

Mais que vais-je faire de tout cela?

Pour en savoir plus:
Inspirations, 16, rue de la Paix, Nantes
This entry was posted in Dans l'atelier, New and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *