Squaw vs Minerva

© le15ter

Fin juin était le moment idéal pour réfléchir à plein de projets et même en exécuter certains. J’ai donc assez rapidement répondu à deux demandes de boucles d’oreille personnalisées. Ce qui donne, deux nouvelles paires que je ne porterai pas (hélas !) mais que j’aime beaucoup.

Pour Fleur qui voulait quelque chose de discret (soi-disant qu’à son travail ils ne sont pas fun avec les accessoires… pffft !) mais quand même de complètement dans l’esprit far-ouest, nous avons imaginé les boucles White Squaw.

© le15ter

Une petite tête d’indien et des sequins blancs et métallisés.

Personnellement, j’imagine que les petites touches de blancs sont des vestiges d’ossements reflétant l’éblouissant soleil des arides déserts américains (mais je ne pense pas que Fleur ait vu les choses de cette façon).

Quoiqu’il en soit, ces boucles, je crois que je les aurais bien gardées pour moi car elles sont ultra légères et très chic.

© le15ter

© le15ter

Pour Charlotte qui voulait un assemblage de plein de choses vues sur d’autres boucles mais avec un format assez court, j’ai dû ruser en reliant plusieurs éléments disparates. J’ai assez longtemps cherché ce qui me semblait le plus harmonieux (c’est de toutes manières le moment que je préfère) et j’espère avoir trouvé quelque chose de satisfaisant. L’avantage était la gamme chromatique choisie : laiton, blanc et noir : very simple et donc plus facile à mettre en œuvre qu’un projet multicolore.

© le15ter

Ces boucles je les aime beaucoup aussi et si je ne possédais pas déjà une version longue assez proche de celle-ci, je me serais peut-être lancé dans une version personnelle et colorée.

D’un autre côté, j’aime l’idée que chaque paire soit vraiment unique. Je pense que celles-ci porteront le nom de Minerva Spirit (because la chouette, l’emblème de la déesse Minerve/Athéna).

© le15ter

J’ai maintenant une liste ultra longue de choses à réaliser pendant l’été, en particulier de la couture et du tricot, mais il fait tellement chaud…

Pour en savoir plus :
 
Pratiquement tous les accessoires pour ces deux paires de boucles viennent de La Droguerie, rue de la Fosse à Nantes.
This entry was posted in Dans l'atelier, New and tagged , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *