Tricots loose

© le15ter

Contrairement aux apparences, je n’ai pas abandonné le tricot. Non ! Cet hiver j’ai commencé 4 projets… et un seul a véritablement vu le jour ! Et ce n’est pas faute d’avoir œuvré mais disons que les résultats ne sont pas à la hauteur de ma motivation.

First. J’ai tenté le pull Isabelle de la Poule. Un pull qui semblait assez abordable malgré le point confetti.

© le15ter

© le15ter

Après avoir fait une dizaine de centimètres j’ai du reconnaître que le point n’était pas vraiment régulier et que mon fil était trop fin. J’ai donc tout défait et recommencé avec mon fil en double. Pour le coup, le résultat était pas mal (sauf que  j’ai loupé les mailles en jersey des côtés) mais bien que je sois arrivée à une vingtaine de centimètres, il s’avère évident que je n’aurais pas assez de laine pour terminer.

© le15ter

© le15ter

Je pourrais en racheter… mais à bien y réfléchir, je pense qu’il faut vraiment tricoter avec une laine plus épaisse, en simple. J’ai donc le projet de tout détricoter pour utiliser cette laine pour un autre projet et acheter de la nouvelle laine pour retenter l’expérience Isabelle… ou bien utiliser la laine du projet qui suit car…

Dos. J’ai aussi eu le livre de La Poule pour Noël. Ouhouhou ! Et donc je me suis empressée de tenter l’un des modèles. Celui qui me paraissait le plus simple, le pull Jeu de matières.

© le15ter

© le15ter

J’ai acheté la même laine que le modèle cette fois (j’ai même été à Paris chez Lil Weasel pour cela). Mais j’ai trouvé que le haut en mohair était trop transparent (en fait là, je n’ai pas choisi la même laine que celle recommandée) donc je n’ai fait qu’une bande en fil simple et j’ai ensuite décrocheté une écharpe qui était en cours depuis un an et demi (et qui avait pris la voie d’une forme très très bizarre), pour utiliser la laine fine qui la constituait en mélange avec le fil mohair. Et bien, c’est chouette. J’aime beaucoup. Pour ce projet, il ne reste qu’une manche à faire mais après l’avoir étudié et porté comme ça pour voir, il s’avère évident que c’est beaucoup beaucoup beaucoooooup trop grand.

© le15ter

© le15ter

J’ai choisi la taille L parce que je vois bien qu’Aurélie est toute mince (et pas moi) et que je voulais le même tombé loose. Mais ce qui est certain maintenant, c’est que je tricote assez lâche (je n’ai pas fait d’échantillon, c’est mal, mal, mal) et que du coup, la taille M aurait été largement suffisante. J’ai un moment espéré terminer le pull et le porter à la maison (à défaut de pouvoir sortir avec), mais c’est quand même dommage de cantonner cette belle laine aux soirées hivernales sur le canap’. Je dois donc accepter l’idée qu’il va falloir détricoter tout cela aussi (malgré les longues heures passées sur ce tricot). En attendant, la bête est toujours entière…

Tre. Je me suis lancée le défi « layette ». Déjà que je ne suis pas toujours très courageuse pour faire des choses pour moi, c’est encore pire lorsqu’il s’agit de faire des coutures ou du tricot pour des enfants. Mais voilà, j’ai des copines qui deviennent des mamans (ça me stresse beaucoup tout ça mais je les encourage quand même) et j’essaie de faire des trucs un peu personnalisés pour montrer mon soutien.

© le15ter

© le15ter

Bref, pour mon amie Catherine il fallait bien que je fasse un truc spécial (j’espère vraiment ne pas m’être trop plantée dans le choix du modèle, des couleurs, etc). J’ai donc tricoté le cardigan et les chaussons Fjord, de La Droguerie. Et bien, je peux dire que c’est pas marrant de tricoter pour les enfants parce que les pièces sont certes petites mais qu’il faut aussi utiliser un petit numéro d’aiguille. Et que ça n’avance paaaaaas !

© le15ter

© le15ter

J’ai cru que je n’aurais jamais fini à temps ! D’autant que j’avais commencé une paire de chaussons en taille 3 mois et qu’ils étaient tellement énormes que je me suis résolu encore une fois à détricoter puis à recommencer en taille naissance. Et bien, je les trouvais encore super grands (en même temps je n’ai pas vraiment d’idée précise sur la taille d’un pied de bébé), donc j’ai recommencé en taille naissance avec un numéro d’aiguille en dessous et ça me semble pas mal. Pour le gilet, j’ai donc suivi le modèle taille naissance, aiguilles plus petites, mais en ajoutant un peu de hauteur. Heureusement, heureusement que ce bébé n’était pas pressé d’arriver car j’ai finalement eu le temps de terminer l’ensemble!

© le15ter

© le15ter

Quatre. J’ai aussi commencé un autre gilet sur un modèle de La Droguerie. Tous mes gilets noirs sont désespérément fichus. Ça devient vraiment moche de sortir avec (genre j’ai des trous sous les bras, ils sont décolorés et les manches s’effilochent). La honte !!!

© le15ter

© le15ter

Donc je me suis essayée à un gilet noir en mohair avec des manches chauves-souris. Je vois ça très bien avec ma robe orange en soie pour les matins frisquets de Juin mais au rythme où les choses avancent, il sera peut-être surtout exploité l’hiver prochain… Enfin, je montrerai peut-être ça quand ce sera fini !

Comme vous le voyez j’ai des occupations et des préoccupations pour le moins futiles… et je ne suis même pas sûre d’être plus sérieuse dans les prochains articles, étant donné que j’ai aussi œuvré sur plusieurs projets couture!

Pour en savoir plus :
 
Le pull « Isabelle » :
Modèle Une poule à petits pas, gratuit, sur le site.
Laine Alpaga, La Droguerie coloris « Fond de l’eau » (un nom génial et une couleur merveilleuse).
Aiguilles n°5.5
 
Le pull « Jeu de matières » :
Modèle issu du Livre : Pulls et accessoires au tricot de Aurélie Tixier, Hachette Loisirs, 2013.
Laine Cascade 220, coloris Marine + Laine Supernaturelle de la Droguerie, coloris Marine + Laine Angel de Debbie Bliss, coloris Midnight, viennent de chez Lil Weasel. Le coloris des photos est très différent du coloris réel beaucoup plus foncé.
Aiguilles n°5
 
Cardigan et chaussons « Fjord » :
Modèles La Droguerie, 2 € la fiche, ½ tarif si on achète le fil en même temps.
Fil Kaléïdo (92% bambou et 8% lin), coloris Tourterelle et Fjord, achetés à La Droguerie.
Aiguilles n°2.5 et 3.
Les boutons jaunes viennent de mon stock, je pense qu’ils font partie des boutons collectés par mes grand-mères et que j’ai récupérés. J’ai donc une petite pensée pour elles.
 
Gilet manches chauve-souris :
Modèle La Droguerie, 4 € la fiche, ½ tarif si on achète la laine en même temps.
Laine Plumette coloris noir, de La Droguerie.
Aiguille n° 5. Je tricote une taille M en largeur et L en hauteur, on verra ce que ça donne!

 

 

This entry was posted in Dans l'atelier, New and tagged , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to Tricots loose

  1. Lilou says:

    C’est pas mal tout ça ! Comment se fait-il que je n’ai jamais eu l’occasion de voir le pull Jeu de matières en vrai ? Même si tu le trouves trop grand, j’ai envie de le voir moi !!

    • la fille du 15ter says:

      Oh! mais il me semblait te l’avoir montré vite fait une fois… En tous cas, il n’est pas ENCORE détricoté, donc tu pourras le voir si tu passes par le 15ter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *