Utopies

photo © le15ter

photo © le15ter

Je me rends compte que je chronique rarement sur les expositions nantaises. Ce n’est pourtant pas faute d’aller en voir, mais je n’ai souvent pas d’approche originale à partager. Je fais donc une exception pour la nouvelle exposition du LU : Théâtres en Utopies.

Le dimanche 12 octobre, il pleuvait. J’avais franchement envie de rester tranquille à l’appart. Oui, mais j’avais noté dans mon agenda la visite commentée par le commissaire d’exposition de la toute nouvelle (inaugurée la veille) exposition du Lieu Unique. Et comme le sujet m’intéressait et que je pressentais une scénographie intéressante, j’ai guetté l’éclaircie et j’ai filé découvrir cela. Et j’ai fort bien fait.

photo © le15ter

photo © le15ter

D’abord parce que l’exposition est très réussie. Le sujet peut paraître un peu ardu : les projets d’architectures pour des théâtres jamais construits. Mais finalement, le sujet est surtout passionnant. De l’Antiquité de Vitruve aux années 1980, il s’agit de parcourir les idées, les trouvailles, les innovations, les circonstances qui ont conduit des architectes à produire des projets de théâtres visionnaires ou juste spécialement adaptés à des usages.

photo © le15ter

photo © le15ter

Pourquoi c’est vraiment bien ? Parce que cette exposition est riche, dense, fouillée mais en même temps claire, limpide, logique. Le parcours est chronologique, la scénographie évidente et agréable. On y trouve de multiples niveaux de lectures qui satisferont les visiteurs de passage et les passionnés érudits. Globalement, j’ai trouvé cette exposition très intelligente : les maquettes (parfois mobiles) qui permettent de comprendre les dessins présentés, les textes courts et les voix enregistrées pour en apprendre un peu plus sur le sujet, les films d’interviews à écouter confortablement installé sur des transats, etc. La scénographie est aussi inventive et pas prétentieuse. Je l’ai trouvée non seulement adaptée parfaitement au propos mais aussi très minutieuse (le choix des couleurs, les légendes facilement lisibles, l’éclairage ciblé). En bref : il faudrait plusieurs heures de visite pour TOUT appréhender mais quelque soit le temps passé, il est agréable de parcourir cette exposition.

photo © le15ter

photo © le15ter

D’un point de vue plus subjectif, je dois avouer que la visite de ce dimanche avec le commissaire et le scénographe a aussi été une bonne surprise. Car ces deux garçons ne sont pas sentencieux. Passionnés par leur sujet et passionnants dans leurs discours, ils ont apporté un éclairage très positif à ce parcours. Ils ont les idées claires, connaissent leur sujet, fourmillent d’anecdotes. Et ça fait bien plaisir d’écouter des personnes brillantes mais accessibles. L’architecture ça me semble toujours un peu froid, rigide et désincarnée. Là, j’ai juste eu envie de m’inscrire à leurs cours !

photo © le15ter

photo © le15ter

Courrez voir cette expo et dites-moi ce que vous en pensez. Je me suis peut-être laissée un peu emballée par cette visite guidée…

 

Pour en savoir plus :
 
Le catalogue de l’exposition que je n’ai pas encore lu mais juste feuilleté. Les illustrations sont soignées, les textes paraissent denses. Je sais déjà que je vais me l’offrir. Yann Rocher, Théâtres en utopies, Actes Sud, 2014.
L’exposition : Déjà présentée à la Saline royale d’Arc-et-Senans, elle est reprise et enrichie pour sa présentation au LU du 12 octobre 2014 au 4 janvier 2015. Du mardi au samedi 14h-19h et le dimanche 15h-19h.
 

 

 

This entry was posted in Au bureau, Au salon, New. Bookmark the permalink.

2 Responses to Utopies

  1. la soeurette says:

    C’est gratuit ?

Répondre à la fille du 15ter Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *