Personne ne bouge!

Le générique de PNB

Le générique de PNB

Je ne suis pas du genre fanatique. Les cris hystériques, les larmes d’émotion, les tremblements, les vibrations d’excitation… devant un artiste ou une œuvre, je ne connais pas. Et pourtant, je pense que je frôle l’enthousiasme délirant, l’exaltation véritable, en entendant mes héros radiophoniques : Philippe Collin et Xavier Mauduit !

Flash-Back. Août 2006, je guettais la grille de rentrée de France Inter (oui, je suis une france-intérienne, chacun ses tares !). Donc, je vois qu’une nouvelle émission débute et comme d’hab’ le titre est plein de promesses : La bande à Bonnaud (wouahaha ! évidemment, c’est présenté par Frédéric Bonnaud, vous suivez ?). Bref, j’écoute, et je trouve ça pas mal : des interviews pointues sur des sujets culturels, rien de facile, de vrais choix, c’est riche et ludique à la fois. Là-dedans, une chronique me plaît particulièrement : tadaaaa ! Celle de Philippe Collin (un portrait de l’invité et une imitation farfelue du « Parrain » Bonnaud à chaque fois, tordant !).

L'équipe de la Panique

L’équipe de la Panique

Bon. Mais ce que je ne vous ai pas dit, c’est que ça faisant déjà un an que je faisais des pieds et des mains pour être dispo le dimanche à 11h (ouais, c’était pas encore parfait le coup des podcasts !) et écouter en direct la Panique au Mangin Palace (mouahaha, le siège de France Inter c’est rue du général Mangin en vrai !), l’émission totalement foutraque de Philippe Collin et Xavier Mauduit. Vous n’imaginez pas ce que c’est de devoir se préparer AVANT 11h le dimanche matin, juste pour être sûre de ne pas être sous la douche au moment de la Panique, juste pour ne rien louper de l’émission, juste parce que sinon c’est carrément la loose, enfin bref, le désespoir ! L’émission était complètement délirante et c’est à cause de ce genre de choses que j’écoute toujours Inter : parfois, on entend des propositions qui ne pourraient exister nulle part ailleurs (parfois, Inter se plante grave aussi, hein, je ne défends pas tout !). Le principe : un thème en lien avec l’actualité et traité par le truchement d’extraits de films, interviews, chansons, documents INA, etc. Le détournement, ça a du bon !

La Panique au Ministère Psychique et La Cellule de Dégrisement, deux émissions dérivées proposées par la même équipe entre 2008 et 2010, m’ont un peu moins enthousiasmée malgré une qualité toujours impec (nostalgie quand tu nous tiens !).

image1_0Enfin, à partir de septembre 2010, hourah, Philippe Collin et Xavier Mauduit débarquaient TOUS LES JOURS avec Le 5/7 Boulevard puis Downtown. Alors là, j’avoue, j’en ai raté des émissions ! Parce que c’est impossible de suivre le rythme, surtout si on est obligé de travailler pour vivre (damned !). Mais des interviews précises et prestigieuses de réalisateurs, historiens, écrivains, comédiens, etc. c’était quand même très tentant. Un énorme plaisir d’entendre que 1°) les présentateurs connaissent le sujet qu’ils traitent et ont étudié la carrière de l’invité en dehors du dossier de presse 2°) qu’ils ont un avis personnel sur le sujet traité et qu’ils posent donc des questions singulières 3°) que tout ça n’empêche nullement de ne pas se prendre trop au sérieux. L’ensemble est suffisamment rare pour que j’aie presque essuyé une larme lors de la dernière de l’émission en juin dernier (presque).

Bonnaud, Collin et Mauduit pour PNB

Bonnaud, Collin et Mauduit pour PNB

Et là, maintenant, vous savez quoi ? Depuis janvier 2012, Philippe, Xavier et Frédéric Bonnaud sont sur Arte. Vous le croyez ça ? Sur ARTE ! Pour une émission que j’adore (je n’ai pas la télé mais avec Arte +7, ça peut se visionner sur internet, Ô joie de la technologie !) : Personne ne bouge ! Enfin, vous ne bougez pas pendant 45 min car c’est le timing de l’émission avec plusieurs reportages qui s’enchaînent et jusqu’à cet automne, il y avait un fil conducteur : un film revisité (comprenez, doublé) par la troupe de trublions et qui donnait le thème de l’émission. Depuis la rentrée, plus de film mais les silhouettes de Collin et Mauduit qui jouent des saynètes ayant le même but. C’est toujours impeccable au niveau du contenu : de vrais reportages mais avec des points de vue originaux, des interviews de spécialistes qui changent et apportent un angle singulier sur le thème, des sketches barjots à la fin et surtout une recette de « cocktail » barrée pour réussir sa vie. Un habillage sonore et graphique très pop et qui a dit que la culture était ennuyeuse ?!

On peut aussi écouter la new émission de Philippe Collin et Xavier Mauduit le samedi sur Inter : Si l’Amérique m’était contée. Un parcours dans la mythique Amérique qui permet plein de digressions thématiques et des anecdotes contées par des invités fort divers. C’est aussi l’occasion de traiter de l’actualité du cinéma, de la littérature, etc. Futé !

Pour en savoir plus :
 
On peut réécouter la plupart des émissions sur le site archive.org, c’est dément !
Si l’Amérique m’était contée et Downtown sur le site de France Inter.
La fin très polémique de la Bande à Bonnaud (grève de soutien à France-Inter, etc, j’en ai presque pleuré) à suivre dans les archives des journaux, par ex. sur le site de Libé.
PNB (Personne ne bouge) sur Arte.
Vous écoutez, vous regardez et vous en parlez, mais surtout ne lâchez rien !
This entry was posted in Au salon, New and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *